Le président du RC Lens avait 877 000 euros de dettes de casinos

0

Mardi 02 mars, Gervais Martel, le président du club de foot nordiste a fait l’objet d’une convocation auprès du tribunal de grande instance d’Arras. Il avait été accusé d’abus de biens sociaux ainsi que de corruption. Si la peine d’emprisonnement et l’amende de 20 000 euros du président du RC Lens est passé inaperçu, ce n’est guère le cas de son train de vie.

Pour l’histoire en 2010, Gervais Martel avait souscrit un prêt en secret de 4 millions d’euros aux professionnels du bâtiment BTP Ramery et Rabot-Dutilleul en échange d’une promesse d’accord des parts de marchés en rapport avec la remise à neuf du stade. A l’époque, le prêt devait permettre au n°1 du RC Lens d’acquérir de nouvelles actions dans le club. Finalement, l’argent emprunté a servi en grande partie aux besoins personnels de Gervais Martel. Seuls les 720 000 euros (16% de la somme) sont revenus au RC Lens).

En ce qui concerne la manière dont la somme a été dépensée, cette dernière fut répartie comme suit : 76 000 pour le bar PMU d’Avion, 27 000 euros pour les vacances, 700 000 euros remboursés en raison de prêts, 21 000 euros de dettes de jeu rendus à des particuliers et enfin 877 000 euros pour le casino. Des sommes élevées utilisées à des fins personnels qui ont choqué plus d’un au moment où le club est en proie à une crise financière.

Informations