La protection des joueurs est devenue l’un des soucis de l’Europe

0

Au début, quand le casino commence à entrer sur le marché Européen qu’il soit en ligne ou terrestre, l’état Européen n’a pas donné beaucoup d’importances à cette nouvelle activité. C’est ainsi que l’Etat n’a même pas prévu de mettre en place des systèmes de taxation ou de protection des joueurs , il a cru que ce n’est que des jeux comme tous les autres et n’auront pas d’impact sur l’économie du pays et la vie des amateurs.

En plus, pour les Européens, le marché est très diversifié, il y a certains établissements plus intéressants pour les joueurs à cause de l’offre qu’ils proposent. C’est-à-dire que les casinos sont nombreux dans certaines régions comme la Britannique et ils proposent divers jeux  de large gamme. Et ceci a entrainé la diversification des lois pour chaque pays.

Actuellement, avec l’évolution technologique et vue que les joueurs deviennent de plus en plus nombreux, les dirigeants constatent que, c’est important de mettre en place des règles uniques pour chaque pays membre de la commission européenne, afin de mieux exploiter cette activité.  En premier temps, c’était la mise en place du système de détaxation, après avoir constaté que l’Etat a perdu beaucoup d’argents (manque à gagner) avec ce jeu, vu que son chiffre d’affaire annuel ne cesse d’augmenter. Et c’est après qu’il y a la mise en place de système de licence. C’est-à-dire que chaque casino doit avoir une licence délivrée par un établissement spécialisé qui régit la catégorie et le genre des jeux qu’il peut diffuser.

Et à la fin de l’année 2015, avec l’émergence du jeu en ligne qui gagne de plus en plus du terrain ; l’Etat Européen est donc décidé à donner plus d’importance à ces joueurs et de mettre en place des nouvelles lois pour les protéger de casino. L’objectif de la nouvelle législation Européenne pour la protection des joueurs en ligne est que les clients soient libres de jouer sans se soucier des problèmes qui peuvent surgir.

Le jour à venir après la sortie de cette nouvelle loi, les casinotiers européens doivent être plus vigilent dans leur activité pour éviter de payer des lourdes amandes. Toujours dans le but de protéger le joueur dans le cadre de sa vie personnelle, les casinotiers s’engagent à être le plus crédible possible vis-à-vis de leurs joueurs.

Un accord a été établi par la commission européenne avec les pays membres sur la protection des informations de joueur. C’est-à-dire que les joueurs doivent être au courant à propos de tous les clients : données personnelles et pays d’origine, comment les casinos vont-ils utiliser ces données, le joueur doit être informé le plutôt possible en cas de compte hacké.

Le but est d’éviter de donner des mauvaises surprises aux clients (qui sont générateur d’argent soit pour le casino que pour l’Etat), et qui par la suite nuira à la réputation du casino. L’amende est estimée jusqu’ à 4% du chiffre d’affaire global du casino, c’est-à-dire que ce montant peut aller à des centaines des millions vues que ce secteur est très fréquenté.

Informations