NetEnt se lance aux Etats-Unis

0

Parmi les éditeurs prisés des joueurs, NetEnt se trouve en bonne position en proposant d’innombrables références vraiment intéressantes. Ce dernier jouit d’une excellente réputation et fournit une liste de divertissement varié aux internautes et amateurs de jeux en ligne. A la suite des récents événements, la filiale abandonne définitivement le commerce français à la conquête des USA.

Un départ mal accueilli

L’actualité provoque évidemment la déception des joueurs de l’hexagone et bouleverser le quotidien des casinos en ligne. Les utilisateurs commencent à recevoir des mails d’informations. On spécule déjà sur la suppression des catalogues de jeux à compter du 1er février. Les amateurs de slots devraient rencontrer des soucis notamment dans la disparition des titres phares. Le développeur choisit d’annoncer le changement en toute discrétion afin d’éviter les réactions trop hâtives. De plus, NetEnt a obtenu une autorisation de proposer ses créations dans la plupart des établissements de New Jersey. La société travaille en étroite collaboration avec l’opérateur labellisé Bwin.party. A savoir que le continent américain affiche une concurrence assez rude dans le secteur des jeux d’argent d’où un projet vraiment critique.

Dans la démarche, s’en suit la réalisation de signatures et accord avec les deux plateformes Resortcasino.com et Mohegansuncasino.com. Ceci explique l’intérêt des autres contrées au détriment de la France. A part le poker, paris sportifs et courses hippiques, le territoire ne dispose d’aucune autorisation délivrée par les organismes compétents et surtout l’Arjel ou autorité de régulation des divertissements en ligne. Par conséquent, NetEnt refuse catégoriquement les joueurs originaires de la France Métropolitaine. Toutefois, la marque inclut la plupart des pays francophones dont la Belgique accueillant une catégorie d’usagers.

Les objectifs

NetEnt vise non seulement l’outre Atlantique, mais aussi l’Espagne ou l’Italie en créant un partenariat avec le prestataire Codere. Des pays de l’Union Européenne légalisent les casinos en ligne et intéressent de près les principaux concernés. Le groupe profite d’une renommée sur le plan international et privilégié des opérateurs légaux disposants de licence. La collection favorise des jeux de table en live et machines à sous-célèbre dans le monde entier. A ce propos, Net Entertainment augmente considérablement le chiffre d’affaires en choisissant des logiciels de qualité et possédant une spécialité dans les animations 3D.  Il diversifie ses activités en décident de quitter les Français. Néanmoins, les utilisateurs concernés auront l’occasion de visiter les casinos virtuels belges dans lesquels les règlements exposent moins de contraintes.

Informations